Connect with us

Hip Hop Camerounais

UNE SOIRÉE PAS COMME LES AUTRES

Published

on

Après avoir “LU L’HEURE” avec “MADO”, BIG GAME  (dont vous pouvez lire la biographie ici) revient nous raconter la “SOIRÉE”. Celle durant laquelle il prends conscience de la vanité de la vie. Prenons place et écoutons son histoire.

Depuis le 02 Avril dernier, la dernière sortie musicale et vidéogramme “SOIRÉE” de BIG GAME est disponible sur le marché digital.

Soirée ©️ Big Game Facebook

À l’écoute de ce titre, nous nous attendons à quelque chose de très festif hors cela est tout le contraire.

Pour nous, ce titre fait référence à un moment de recherche de conseils, de sagesse, de solitude. C’est en soirée que nous sommes posés et disposés à faire une introspection, recevoir ou demander conseils. L’adage ne dit il pas que :« la nuit porte conseil»

Les notes de musique évoquent la sobriété ainsi que le calme. Tandis qu’au travers de la vidéo, BIG GAME  nous fait comprendre qu’il se concentre sur l’essentiel et apprécie la simplicité.

Le choix des instruments à savoir LA TROMPETTE et LE BALAFON  n’est pas anodin car ceux-ci permettent de se concentrer sur les mots et de mieux raconter l’histoire.

Trompette et Balafon

C’est l’histoire d’un homme qui parle de ses aspirations, de ses rêves , de ses modèles à l’instar de NOTORIOUS BIG, 2PAC, JAY-Z (on ressent justement une influence de JAY-Z dans sa façon de rapper à un moment donné. Mais aussi  l’empreinte de la chanson LAST ONE du même rappeur, à la seule différence que dans celle-là c’est le piano qui domine et dans “SOIRÉE” c’est la trompette et le balafon).

C’est  l’histoire d’un artiste dénonçant  un fait sociétal qui gangrène notre jeunesse: L’ADDICTION, particulièrement à la drogue. D’où le choix de ces 02 instruments. Dans la Grèce antique, la trompette était considérée comme un instrument de guerre; tandis que le balafon sert à interpeller les communautés.

BIG BGAME parle également des réalités universelles telles que: l’inégalité de la vie et son coté éphémère, de ne rien prendre pour acquis, de la persévérance. Il dit je cite:

“Dans ce même ndem (erreur en argot camerounais) beaucoup sont tombés. Certains ont pu se relever mais d’autres sont tombés et restés. C’est dommage parc que dans ce business il faut travailler.” 

Ce rappeur talentueux ne saurait terminer sans envoyer de punch line à ses ennemis . Il dit je cite:

“Tous ces MC qui n’ont pas la taille on va les manger….. On n’allume pas le feu dans un studio mais essaye un peu de djoum (entrer en argot camerounais) avec, moi je vais te fumer.”

En attendant d’apprécier d’autres soirées en votre compagnie, vous pouvez regarder la vidéo en cliquant ici

Let The African Vibrations Rain On You.

 

 

 

 

 

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A La Une

Copyright © 2020 Bantou Queen.